Lettre vagabonde - 6 juin 2007

Un anniversaire littéraire : la 300e rencontre du Cercle littéraire la Tourelle

Bonjour Blanche,

Qui n’a pas rêvé un jour de partager avec d’autres ses plus grandes passions ? Des institutions, des organismes et des clubs ont pris naissance à cause d’un rêve similaire. Le Cercle littéraire la Tourelle est né d’une passion commune à quatre amis.

Trente rencontres plus tard, nous étions douze membres. Ce maximum permet à chacun de s’exprimer et de participer aux activités. Beau temps mauvais temps, les personnes se déplacent, se rassemblent et partagent leur passion des mots écrits. Nos rencontres ont lieu dans une demeure privée, à la campagne.

Si nous avons survécu depuis 1994, c’est probablement par l’amitié qui nous unit autant que par la passion des mots qui nous habite. Dans un essai sur les réseaux littéraires, Pierre Rajotte souligne que « L’appartenance à un groupe suscite des échanges et assure la circulation des idées entre les personnes. » Il en est de même de nos rencontres. Nos commentaires de lectures et nos activités d’écriture reflètent nos pensées, nos sentiments et nos émotions. La solidarité, la complicité et l’encouragement réciproque raffermissent nos liens et suscitent les réflexions.

Le Cercle littéraire la Tourelle rassemble des passionnés de lecture et d’écriture. Ses membres se réunissent tous les deux mercredis. Dans une ambiance chaleureuse et conviviale, on se rencontre en fin d’après-midi pour présenter les livres lus et en discuter. Les conversations se poursuivent autour d’un repas. Par la suite, l’animateur du jour propose des activités d’écriture que les convives s’empressent d’exécuter. Les textes sont lus à haute voix. Ensuite les personnes sont invitées à consacrer un moment à la lecture ou à l’écriture dans un silence respectueux. Une mise en commun clôture la rencontre.

Bien que nous soyons apparentés, nous nous distinguons des clubs de lecture par divers aspects. La lecture et l’écriture occupent une place d’égale importance. Le cercle est composé d’autant d’hommes que de femmes. Nous accueillons des écrivains et organisons des rencontres littéraires pour le public adulte et les écoliers. Par contre, la passion de la lecture nous unit aux clubs de lecture.

Le Cercle littéraire la Tourelle se veut un réseau de promotion et de diffusion de la littérature. Il accueille d’autres personnes intéressées lors de ses rendez-vous bimensuels. Chaque année, nous organisons une tournée d’écrivains dans la Baie-des-Chaleurs.

Les écrivains bénéficient du gîte et du couvert à la Tourelle pour la durée de leur séjour dans la région. Nos douze années d’existence ont su attirer plus d’une quarantaine d’écrivains et de nombreux lecteurs. Mentionnons Marie-Claire Blais, Robert Lalonde, Madeleine Gagnon, Serge Patrice Thibodeau, Herménégilde Chiasson, Dominique Demers et Guillaume Vigneault. Deux écrivains entretiennent des liens particuliers avec le cercle : José Acquelin et Sylvain Rivière. José Acquelin est devenu en quelque sorte notre ambassadeur.

Chaque fois que l’un d’entre nous lit un livre, il lui donne vie, s’empare de ses pensées, lui livre les siennes. Les écrivains ne pourraient vivre sans nous. Notre existence serait impensable sans eux. Rencontrer les écrivains, c’est tisser des liens au-delà des mots; parfois on croit retrouver en eux un de leurs personnages. En célébrant l’anniversaire de la 300e rencontre du Cercle littéraire la Tourelle, nous voulons rendre hommage aux mots et aux écrivains. Le 16 juin, nous exprimerons haut et fort notre passion pour la lecture et l’écriture. Des écrivains seront présents. Quatre écrivains porteront deux chapeaux car ils sont également membres du cercle : Ginette Landry, André Ouellon, Marcel-Marie LeBlanc et Louis Harvey. Comme l’affirme Gaëtan Brulotte, « Le manque de livres empêche l’humain d’être humain, de devenir humain. » Marthe Robert le consacre tout à fait en proclamant qu’un livre est « la hache qui brise en nous la mer gelée. » Nous osons espérer que les milliers de livres lus et les trois mille quatre cent présentés au cercle ont transformé notre vision du monde et continueront de nous aider à découvrir qui nous sommes.

Si tu es toujours intéressée à former un cercle littéraire chez toi, fais-moi signe. Il me fera plaisir de partager une belle expérience avec toi.

Très cordialement,

Alvina

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire